Annarion : Renaissance
Eh toi ! T'as rien à faire ? NON ! Tu n'as rien à faire je le vois bien, allez ! Viens t'inscrire et passe un bon moment l'ami o.o



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Recueillement

Aller en bas 
AuteurMessage
Yanaëlla

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 27

Votre Personnage
Race: Hybride, mi-humaine, mi-elfe
Metier: aucun
Bourse:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Recueillement   Mer 7 Oct - 4:49

Cela faisait près d'une semaine que Yanaëlla avait quitté la ville d'Anahir pour pouvoir se rendre dans la cité d'Ethä. Elle avait dû traverser les plaines centrales des terres d'Evoe et, sur sa route, elle eut la malchance de tomber sur des bandits. Seulement, ceux-ci eurent une bonne raclée et la jeune femme laissa derrière elle un véritable champ de bataille.
"Et c'est bien fait pour eux, pensa-t-elle. Le chef n'avait qu'à prendre l'argent et qu'à ne pas tenter de profiter de la situation."
Peu à peu, de grandes ombres s'étiraient sur les magnifiques plaines verdoyantes. Le ciel changeait de couleur et sembla tout à coup flamboyer de milles feux sous l'assaut du soleil couchant. Toutes les couleurs de l'arc-en-ciel se fondaient les unes aux autres pour offrir un merveilleux spectacle au regard de l'elfe. Celle-ci vit soudain apparaître une immense ombre à l'horizon. Plus elle se rapprochait, plus les contours se définissaient. Bientôt, les gigantesques montagnes de l'Est apparurent et avec elle la capitale du Feu, Ethä. La cité brillaient d'un éclat ravissant lorsque les rayons du soleil couchant la frappaient, tels des milliers de petits éclairs de couleur or et bronze.
"Enfin, nous y sommes presque! Cette ville est ravissante lorsque le soleil se couche", se dit-elle, subjuguée par la beauté du spectacle.
Plusieurs heures après que le soleil soit disparu derrière l'horizon, Yanaëlla arriva enfin au pied de cette énorme ceinture de cuivre qui entoure la ville d'Ethä, aussi connnu sous le nom de "Muraille des Lamentations". Elle fut construite en l'honneur des guerriers décédés au cours de la guerres contre les Avhäs. La nuit était noire et très sombre, car c'était une nuit sans lune. Alors, l'obscurité était totale. Par chance, étant à moitié elfe, la voyageuse voyait plutôt bien dans la noirceur.
Alors, la jeune hybride descendit de son cheval et alla se poster devant deux plaques comportant le nom de ses parents. Elle mit un genou en terre et dit d'une voix solennelle:
-Je vous promets que vengeance sera faite. Votre mort n'aura pas été vainte.
-Si je revois ne serait-ce qu'une seule de ces maudites créatures, je les exterminerai toutes. Je ne trouverai pas de repos tant que cette race maléfique n'aura pas totalement disparu de cet univers, poursuivit-elle, envahie par la haine, la rage et la fureur.
Soudain, l'humaine entendit un bruit étrange provenant de derrière elle. Elle tendit l'oreille pendant quelques instants pour voir si elle entendrait à nouveau ce son bizarre, mais elle n'entendit que le vent siffler dans les branches des arbres. Cependant, le bruit se fit entendre de nouveau. Alors, Sjaya se releva d'un bond et fit apparaître son épée double. Elle se retourna pour voir ce qu'il y avait derrière. Surprise, elle ne vit rien. Elle tendit de nouveau l'oreille et lui parvenut seulement le profond silence de cette nuit sombre. Alors que l'archère promenait son regard aux alentours, celle-ci perçut un son à peine audible et se tourna vers un bosquet de petits arbustes bien fournis. Elle avança en direction de ce bosquet et, tout à coup, une forme sombre qu'elle n'arrivait à distinguer en surgit brusquement. Donc, elle pointa son arme en direction de cette ombre et dit d'une voix claire et froide:
-Qui êtes-vous et que voulez-vous?


Dernière édition par Yanaëlla le Jeu 15 Oct - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Elwing

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un autre univers

Votre Personnage
Race: Elfe
Metier: Pas de métier fixe
Bourse:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Recueillement   Ven 9 Oct - 17:52

Alea se dirigeait en direction de la ville d'Ethä, la capitale de son élémental. L'elfe avait traversé Tadarë en rencontrant de nombreuses personnes avec qui elle avait fait conaissance, notemment Alcante et Akira. Mais elle désirait voire la cité du Feu. Elle était curieuse et excitée de découvrir enfin comment était constituée une ville. Pendant sa marche, elle essayait de se l'imaginer . Elle se l'a représentée comme un lieu emplit de monde, de vastes rues, de belles petites maisons...

La nuit venait de tomber lorqu'elle vit au loin les montagnes situées derrière la cité. Emerveillée par la beauté enchanteresse du paysage, elle s'arrêta un moment pour admirer la vue devant elle. Celle-ci était magnifique ! Le soleil qui se couchait reflété des rayons dorées et rouges sur la montagne. Elle rougeoyait sous les rayons du soleil et semblait s'emflammer. La jeune elfe resta bouche bée devant un tel spectacle, comprenant pourquoi la ville fut désignée comme l'emblème du feu. Le temps qu'elle se ressaisisse, le soleil avait déjà disparu derrière l'horizon. Elle sortit de sa contemplation et se remit en marche.

Face à la jeune elfe, se trouvait une forêt de buissons et de l'autre côté de cette forêt, il y avait Ethä. Alea pénétra donc entre les branches épineuses qui lui écorchèrent les bras et le visage. Mais elle n'y fit pas attention et poursuivit son chemin. Elle dut marcher plus longtemps que ce qu'elle avait pensé au départ. Elle fut soulagée d'arriver enfin vers l'orée du bois. La nuit commençait à se rafraichir et à s'assombrir. Elle vit la fortification d'Ethä à quelques mètres de là et apperçut, à l'aide de ses yeux perçants d'elfe, une forme accroupie au pied des murailles. Alea qui avait l'ouïe fine puisqu'elle était une elfe distingua les paroles de l'inconnu. Il s'agissait d'une voix de femme. Son ton était vif. On sentait une porfonde colère et un chagrin immense dans ses paroles.

"Si je revois ne serait-ce qu'une seule de ces maudites créatures, je les exterminerai toutes. Je ne trouverai pas de repos tant que cette race maléfique n'aura pas totalement disparu de cet univers"


A la fois intriguée et inquiète par ces paroles, Alea ne remarqua pas qu'elle marchait sans aucunes discrétions (ce qui était assez rare pour une elfe). Au moment où elle se rendit compte des légers craquements qu'elle produisait mais qui s'entendaient parfaitement dans la nuit calme, l'inconnue se releva d'un bond souple et énergique. Elle fit apparaître, Dieu seul sait comment, une épée double et se retourna vivement vers Alea. Celle-ci était arrivée justement derrière un buisson qui l'a camouflée mais qui l'empêchait également de voir au travers. Alors la voix de l'inconnu s'éleva, claire et nette dans la nuit sombre :
"Qui êtes-vous et que voulez-vous?"
Alea ne savait pas comment réagir. Elle n'avait pas encore rencontrée, depuis le début de son voyage, une personne réagir aussi vivement à sa présence. Puis sans réfléchir, sur un coup de tête qui l'a caractérisée bien, elle se décala vers la gauche afin de se rendre visible à l'inconnu. Celle-ci se tourna vers elle et l'inspecta en détail. Alea en fit de même, tout en répondant à ces questions :
"Je me nomme Alea Elwing. Je viens visiter Ethä. Et vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com
Yanaëlla

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 27

Votre Personnage
Race: Hybride, mi-humaine, mi-elfe
Metier: aucun
Bourse:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Recueillement   Jeu 15 Oct - 23:32

Soudain, Yanaëlla vit une jeune femme sortir du bosquet de buissons où elle avait entendu un bruit. Grâce à sa vision d'elfe, elle put voir distinctement à quoi ressemblait l'intruse. Celle-ci se présenta et lui renvoya ses questions. La guerrière fit disparaître son épée double et dit d'une voix calme et ferme:

-Cela n'a aucune importance. Soyez seulement plus prudente la prochaine fois, car j'aurais pu tout aussi bien vous blessez sérieusement.

"J'espère qu'elle n'a rien entendu de bien important.", pensa la jeune hybride.

Alors, Sjaya se mit en selle et fit faire demi-tour à sa monture. Elle mit son cheval au galop et partit rapidement en direction d'Anahir. Bientôt, elle ne fut plus qu'un tout petit point à l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alea Elwing

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un autre univers

Votre Personnage
Race: Elfe
Metier: Pas de métier fixe
Bourse:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Recueillement   Sam 17 Oct - 13:56

Alea fut étonné par la fermeté du ton de l'inconnue. D'ailleurs celle-ci ne prit pas la peine de se présenter et préféra faire une remarque sur l'imprudence d'Alea. Abasourdie, la jeune elfe vit l'incconu enfourcher son cheval. Elle l'a regarda s'éloigner au galop, puis devenir un point à l'horizon.

Déçue de ne pas avoir pu faire de nouvelles connaissances et d'ouvrir le dialogue avec l'elfe, Alea s'approcha de la muraille. Elle vit alors la vieille pierre qui paraissait avoir vécue des milliers d'années "ce qui est surement le cas, pensa-t-elle" ainsi que les noms gravés dessus. La jeune elfe se demanda pourquoi on avait inscrit des noms ici. Puis elle se redressa et prit la direction qu'avait empruntée l'elfe à cheval.

Qui sait, peut-être la rencontrerait-elle à nouveau. Alea était décidée à lui parler. Cette jeune elfe l'avait intriguée par les paroles qu'elle avait entendue involontairement ainsi que par la fermeté de son ton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recueillement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recueillement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Annarion : Renaissance :: Annarion :: Ethä :: Muraille des Lamentations-
Sauter vers: