Annarion : Renaissance
Eh toi ! T'as rien à faire ? NON ! Tu n'as rien à faire je le vois bien, allez ! Viens t'inscrire et passe un bon moment l'ami o.o



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alcante Adahi
Maître de l'Ether
avatar

Messages : 675
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 25

Votre Personnage
Race: Elfe
Metier: Aucun
Bourse:
146/150  (146/150)

MessageSujet: Contexte   Mer 26 Aoû - 14:22



Ce monde est millénaire, plus vieux et varié que n'importe quel autre, c'est un livre fait d'encre et de papier. Ces terres furent à de nombreuses reprises les proies du chaos et de l'extinction, et à chaque fois elles se relevèrent, plus fortes et plus riches.

C'est aujourd'hui un monde fait de paix et de magie qui s'ouvre à vous, alors que les ruines d'une guerres passée s'effacent peu à peu, un nouveau règne commence, plus prospère et paisible que tous les autres empires passés.
Il fut un temps, par delà les jours et les nuits qui nous couvrent, où la violence et le chaos pénétrèrent chaque cœur et chaque maison, ce fut une époque de guerre sanglante entre magie et technologie, entre Annarians et Avhäs.
Les Avhäs étaient décris comme d'immondes créatures à la peau épaisse et sombre, de petits yeux jaunes ou verts et de larges mains pourvues de griffes plus ou moins importantes. L'histoire raconte qu'ils vinrent des cieux dans d'immenses vaisseaux il y à de cela 110 ans, se posèrent sur tous les continents du monde et sans attendre se précipitèrent sur les populations qu'ils massacrèrent et capturèrent. Leurs objectifs étaient au départ incompris et sans grande importance pour les armées élémentales qui tachaient de protéger les cinq grandes citées d'Annarion, mais une fois que toutes furent tombées sous les armées ennemies, alors tous comprirent ce que les Avhäs voulaient au peuple Annarian. Ce n'était ni leur richesse, ni leur sagesse, encore moins leur culture, les créatures de l'ombres* étaient inaptes à se reproduire, la majorité des organes dont ils étaient pourvus s'étant atrophiés au fil des siècles. Ils cherchaient à voler le code génétique des Annarian pour reprendre une forme physique acceptable, biensûr leur expériences ne s'arrêtaient pas là, en plus de disséquer des hommes et femmes vivants afin d'en extraire tous leurs organes encore fonctionnels, les Avhäs s'intéressèrent rapidement à cette magnifique aptitude qu'avait certains représentants de la race, le contrôle des éléments. Cette magie n'était pour eux que le résultat d'une chimie du cerveau parfaite, ainsi multiplièrent ils les expériences afin de percer ce mystère. Sans aucun ressentiment ni aucune empathie, ils perpétrèrent leurs abominables expériences pendant plus d'un siècle, sans jamais trouver la clé qui conférait aux Annarians le pouvoir de symbiose avec les éléments.
Un siècle de torture pour un peuple qui perdit plus des trois quarts de sa population. Tout se termina dans une explosion de sang et de douleur, la grande guerre qui fit s'affronter toutes les armées du monde, la bataille dura sept jours, ce fut à force de courage et de volonté que le peuple élémental récupéra sa liberté, meurtri, pauvre et affaibli...

La reconstruction des diverses citées élémentales qui furent occupées par les Avhäs fut moins longue que prévue, et en 10 ans les ruines avaient été balayées loin des villes et des mémoires.

*Nom donné par les prêtres de l'air en faisant référence à leur couleur de peau qui les faisait se confondre avec leur ombre.




Aujourd'hui, 11 ans plus tard, une nouvelle société émerge et plus que jamais, le peuple d'Annarion est uni, seul face à sa destiné.
Les différentes citées élémentales furent renommée après la guerre, en signe de reconnaissance envers les 5 mages élémentaux qui initièrent la libération, ils construisent devant chaque citée une statue à leur effigie, bien que le mage élémental soit mort au combat.
Twezann, la citée de l'eau, fut renommée Anahir, Atyuss, capitale du feu, fut renommée Ethä, Dwalgath, citée de la terre, fut renommée Deveo, Fyenndin, citée de l'air, fut renommée Heyri, Okvhan, capitale étherique, fut renommée Pretha et la capitale fut renommée Dapheï,


C'est un nouveau jour qui se lève sur Annarion, en ferez vous partie ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annarion.1fr1.net
 
Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte
» Règles, contexte et personnages
» ≈ le contexte.
» RPG hors contexte ?
» 02 + Le contexte.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Annarion : Renaissance :: Hall :: Cette histoire est la votre-
Sauter vers: